Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les feux qui ravagent l’Australie en ce début de l’année 2020 attirent de nouveau l’attention sur les feux de forêts dans le monde. En juillet-août 2019 c’est sur l’Amazonie que les projecteurs des médias étaient braqués, mais les situations sont-elles comparables ? Diploweb.com a demandé son expertise à Hervé Théry, qui étudie cette région depuis l’époque de sa thèse, en 1974-1976, jusqu’à aujourd’hui, où après avoir fait sa carrière au CNRS-Creda il est professeur à l’Universidade de São Paulo (USP).

Pierre Verluise (P.V.) : Les feux de 2019 ont-ils été exceptionnellement étendus, en Amazonie et ailleurs ?

Hervé Théry (H. T.) : Oui, en Grèce, sur l’île d’Eubée, plus de 2 400 hectares ont été atteints par le feu. Au Portugal au moins 7 000 hectares sont partis en fumée en juillet 2019. En août 2019 près de 10 000 hectares ont été détruits dans l’île de Grande Canarie (Espagne). En Indonésie les feux ont été particulièrement dévastateurs, sur plus de 328 000 hectares. En Australie, depuis le mois de septembre 2019, six millions d’hectares ont brûlé. Et la Sibérie a connu des incendies d’une ampleur inédite, plus de 13 millions d’hectares de forêt boréale.

Lire la suite