Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

New York, lundi 11 mai. Alors que le confinement se poursuit, un vent de panique circule dans les familles avec enfants.

Trente-huit gamins sont tombés malades d’un nouveau syndrome lié au virus du Covid-19. Trois sont morts.

Le maire, Bill de Blasio, a déclaré dimanche que ces enfants avaient été atteints d’un nouveau syndrome inflammatoire grave qui, selon les responsables de la santé de la ville, semble être lié à une réponse immunitaire au coronavirus.

C’est plus du double des cas recensés par le service de santé de la ville la semaine précédente.

La maladie, connue sous le nom de syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique, introduit un nouvel aspect troublant dans la pandémie de Covid-19, qui jusqu’alors avait largement épargné les enfants

Près de quatre-vingt-dix autres cas potentiels ont été recensés dans l’État a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo.

Sur les trois enfants décédés, deux étaient en âge d’aller à l’école primaire et un était adolescent, a expliqué le Dr Howard Zucker, responsable de la santé pour l’État de New York. Ils vivaient dans trois comtés différents et n’étaient pas connus pour avoir des conditions préexistantes.

« Les parents doivent faire preuve de la plus grande prudence et ne laisser sortir leurs enfants sous aucune condition », a ajouté le Dr Zucker.

Le syndrome a été porté à l’attention des New-Yorkais pour la première fois la semaine dernière, mais le Dr Oxiris Barbot, commissaire à la santé de la ville, a déclaré que le département de la Santé avait été alerté dès le 1er mai, après que plusieurs cas ait été rapportés au Royaume-Uni.

Le syndrome inflammatoire, disent les responsables de la santé, ressemble à un choc toxique ou à la maladie de Kawasaki. Les enfants atteints de la maladie liée au virus peuvent présenter des fièvres élevées, des éruptions cutanées, des douleurs abdominales sévères, des battements de cœur et un changement de couleur de la peau, comme une rougeur de la langue.

« Cela continue d’évoluer et devrait malheureusement empirer », a déclaré le Dr Barbot lors du briefing du maire dimanche. Elle a appelé le gouvernement fédéral à contribuer à l’augmentation des tests de détection du virus dans toute la ville pour aider à identifier les enfants à risque.

Donald Trump n’a pas réagi.

Plusieurs cas viennent d’être signalés dans d’autres États, notamment en Louisiane, au Mississippi et en Californie. Outre en Grande-Bretagne, au moins cinquante cas ont été récemment recensés dans des pays européens, dont la Suisse, l’Espagne, l’Italie et la France.

Et pourtant, comme si les derniers mois ne nous avaient rien appris, Emmanuel Macron a laissé la réouverture des écoles se poursuivre.

Cette fois, il n’y aura pas d’excuses. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.

______________________________________

Essayiste et chercheur associé à l’IRIS, Romuald Sciora vit aux États-Unis. Auteur de plusieurs ouvrages sur les Nations unies, il a récemment publié avec Anne-Cécile Robert du Monde diplomatique « Qui veut la mort de l’ONU ? » (Eyrolles, nov. 2018). Son ouvrage, « Pauvre John ! L’Amérique du Covid-19 vue par un insider »  vient de paraître en Ebook chez Max Milo.