Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Italie est touché de plein fouet par l’épidémie de Covid-19. Face au bilan humain toujours plus alarmant, le gouvernement va renforcer ses mesures restrictives. “Le président du Conseil a annoncé que toutes les entreprises qui ne sont pas stratégiques devront fermer leurs portes. Il s’est aperçu qu’à Milan, la semaine dernière, 40% de la population se rendait encore sur son lieu de travail”, explique le journaliste Alban Mikoczy, en duplex depuis Rome.

Vol de masques entre deux pays de l’Union européenne

Près de 650 000 masques envoyés par la Chine ne sont jamais arrivés en Italie parce qu’ils ont été volés par la République Tchèque avec l’accord des autorités. L’histoire est à peine croyable. Vendredi 20 mars, un avion chinois se pose à Prague, en République Tchèque avec, dans ses soutes, des centaines de milliers de masques donnés par la Chine à l’Italie. Les autorités tchèques récupèrent les masques pour les donner aux autorités locales. L’affaire fait scandale puisqu’il s’agit de deux pays de l’Union européenne. L’embarras était réel jusqu’à l’initiative d’une entreprise chinoise spécialisée qui a remis officiellement un million de masques à un représentant de l’ambassade d’Italie à Pékin. 

En Tunisie, le ministre du Commerce, Mohamed Msilini a révélé ce lundi 23 mars 2020 lors de son passage à l’émission Tounes El Yaoum sur la chaîne El Hiwar Ettounsi, qu’un bateau chargé d’alcool destiné à la Tunisie pour la fabrication de gel hydro-alcoolique a été détourné en mer. Des italiens se sont emparés de cette cargaison, a indiqué le ministre.

Ce n’est pas la première cargaison à être détournée avant d’arriver à destination. Selon le journal le Parisien, la Chine avait envoyé à l’Italie 680 000 masques, ainsi que des respirateurs, afin d’aider le pays, devenu l’un des principaux foyers de l’épidémie de coronavirus, à l’endiguer. Mais ces masques ne sont jamais arrivés à destination. Selon le quotidien italien La Repubblica, ils auraient été récupérés par la République tchèque.

Source France info & Source Espace Manager