Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soutenez-nous, offrez-nous un petit café:)

Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Si l’Afrique reste l’un des continents les plus faiblement connectés par câbles sous-marins à l’Internet mondial, une vague d’investissements a permis, dans les années 2010, d’améliorer l’accès des pays côtiers africains à la bande passante internationale. Un renouveau est même constatable depuis 2018 ; des projets d’ampleur et de capacité inégalées sont désormais annoncés par les géants du Net sur le continent, tel le câble Equiano porté par Google ou le câble Simba, porté par Facebook. Signe que les GAFAM partent à la conquête de la toile africaine ?

 Retrouvez la brève en intégralité ici

Source : cesm.marine.defense.gouv.fr