Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

“L’occasion du siècle”. C’est ainsi que Donald Trump et son gendre et conseiller Jared Kushner ont plusieurs fois qualifié les 181 pages officiellement révélées ce mardi à la Maison Blanche, avec pour unique invité du Président américain son “ami” le Premier ministre israélien. Depuis, notamment, le président palestinien Mahmoud Abbas a annoncé samedi la rupture de “toutes les relations”, y compris sécuritaires, entre l’Autorité palestinienne et Israël et les États-Unis, lors d’une réunion extraordinaire des ministres des Affaires étrangères des pays de la Ligue arabe portant sur ce texte.

Retour sur des décennies d’intervention diplomatique américaine dans la région, de Jimmy Carter à Donald Trump.

La “Vision pour la paix” d’un banquier du monde

Mardi, Donald Trump a dévoilé sa vision politique pour la paix au Proche-Orient, avec une solution qualifiée de “réaliste” à deux Etats. Vantant son passé de fin négociateur dans les affaires aux côtés d’un Benjamin Netanyahu tout sourire. Outre leur amitié, les deux hommes partagent aussi les ennuis politiques et judiciaires. L’un et l’autre sont en campagne électorale pour leur réélection, et sont aussi chacun accusés de graves délits et menacés de sévères sanctions.

Lire la suite