Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Quel est le rôle de la perception de l’histoire – et notamment de son break-up – dans la politique de sécurité chinoise contemporaine ?

Pierre Grosser  : Vous évoquez le traumatisme du « break-up of China », et du « siècle des humiliations ». Il est de bon ton aujourd’hui de parler d’un « tournant émotionnel » dans les sciences sociales, et il est parfois appliqué collectivement. On a parlé de « géopolitique des émotions », ou de « revanche des humiliés ».

Continue reading La Chine face à l’histoire at Areion24.news.