Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aux États-Unis, la campagne électorale pour la présidentielle de novembre 2020 bat déjà son plein et fait craindre à Cuba un renforcement des sanctions, comme l’a déjà fait un Donald Trump briguant un second mandat. Or, en période de réformes économiques post-Raúl Castro (2008-2018), l’île a besoin d’ouverture, notamment afin de répondre à une nécessité majeure de sa population : se nourrir.

Depuis 1962, l’île est sous le joug de l’embargo commercial et financier que lui impose son puissant voisin.

Continue reading Cuba : une île entre embargo et dépendances alimentaires chroniques at Areion24.news.