Spread the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Source: ulyces.co

Selon la divi­sion spatiale de l’ar­mée améri­caine, la Russie a envoyé un satel­lite anti-satel­lites dans l’es­pace. Les États-Unis le voient comme une menace pour leurs instal­la­tions spatiales, rappor­tait Space.com jeudi 23 juillet.

Hier, l’US Space Command a annoncé avoir la preuve que la Russie a testé une arme spatiale tueuse de satel­lites. D’après son rapport, la Russie a « envoyé un nouvel objet en orbite » le 15 juillet et conduit une opéra­tion « non-destruc­trice avec une arme spatiale anti-satel­lites ».

Pour le minis­tère des Affaires étran­gères améri­cain, ce test secret lancé depuis le satel­lite Cosmos 2543 ressemble forte­ment à une autre opéra­tion « inha­bi­tuelle et trou­blante » réali­sée en février dernier, quand la Russie avait envoyé deux satel­lites (Cosmos 2542 et Cosmos 2543) pour suivre un satel­lite de recon­nais­sance améri­cain.

Selon le géné­ral John W. Raymond, comman­dant de l’US Space Command, ce nouveau satel­lite russe repré­sente sans conteste une « menace » pour les satel­lites et autres objets spatiaux étran­gers.